ASSOCIATION NATIONALE DES ÉLUS DE LA MONTAGNE
7, rue de Bourgogne - 75007 PARIS
Tél. 01 45 22 15 13 - Twitter @AnemMontagne - contact@anem.org

L’élevage comme caution de la qualité et de la sécurité des prairies d’altitude

Généralement situés en altitude au-delà de la limite de la forêt (1800 mètres), les alpages sont une composante essentielle du milieu naturel montagnard. L’entretien régulier de leur vaste étendue (plus de 200 000 hectares) par des troupeaux conduits spécialement en estive est indispensable pour lutter contre l’enfrichement et le risque d’avalanche (que facilite l’herbe couchée qui n'a pas été "tondue" par les troupeaux). La qualité exceptionnelle de leur herbage contribue, par ailleurs, à nombre de productions de qualité ovines, bovines, plus rarement caprines. Malgré ces impératifs et ces atouts qualitatifs, la montée des troupeaux en estive reste tributaire des possibilités de gestion collective de ces espaces, et d’une rentabilité mise à mal par la concurrence du marché international, le retour de grands prédateurs tels que le loup ou l’ours et les effets du changement climatique. Les instruments mis en place par la loi du 3 janvier 1972 pour la mise en valeur des terres pastorales, tels que les associations foncières pastorales (AFP), les groupements pastoraux ou les conventions pluriannuelles de pâturage, ont fait leur preuve et restent aujourd’hui plus indispensables que jamais.

> Documents à consulter
Textes de référence
Textes de l'ANEM
Magazine "Pour la montagne"
FLUX RSS
Partager :
Crédits et mentions légales