ASSOCIATION NATIONALE DES ÉLUS DE LA MONTAGNE
7, rue de Bourgogne - 75007 PARIS
Tél. 01 45 22 15 13 - Twitter @AnemMontagne - contact@anem.org

La montagne château d’eau de la nation

La montagne est le principal pourvoyeur de la ressource en eau, en quantité comme en qualité. Mais ce service rendu à la nation tout entière n’est pas reconnu à sa  juste valeur. En conséquence l’ANEM souhaite qu’il soit reconnu à travers l’affirmation effective d’une solidarité de l’aval vers l’amont. Issu de la loi relative au développement des territoires ruraux de 2005, l’article L.213-6 du code de l’environnement, qui impose aux agences de bassin de consacrer une partie de  leurs ressources à l’aménagement des exploitations agricoles de montagne en vue de préserver la qualité de la ressource en est une première application. Depuis, la loi sur l'eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 a également permis de nouvelles avancées en ce sens, avant que le Grenelle de l’environnement, principalement axé sur les économies d’eau dans l’habitat, ne confirme l’objectif d’atteindre un bon état général des eaux d’ici 2015.

> Documents à consulter
Textes de référence
Magazine "Pour la montagne"

Le classement des cours d’eau ne doit pas être une entrave systématique pour l’hydroélectricité

L’ANEM a attiré l’attention de Delphine BATHO ministre de l’Ecologie et du Développement durable, dans un courrier du 31 janvier 2013, sur les difficultés concernant le classement des cours d’eau. Selon une étude, les classements en cours feraient obstacle à la réalisation des trois quart du potentiel de développement hydroélectrique. Cela est d’autant plus dommageable que l’énergie hydroélectrique a une importance primordiale dans le développement des énergies renouvelables. Les consultations publiques sont en cours d’achèvement dans la plupart des bassins.

> Documents à consulter
Courrier
FLUX RSS
Partager :
Crédits et mentions légales