ASSOCIATION NATIONALE DES ÉLUS DE LA MONTAGNE
7, rue de Bourgogne - 75007 PARIS
Tél. 01 45 22 15 13 - Twitter @AnemMontagne - contact@anem.org

Les élus de la montagne se mobilisent pour les énergies renouvelables

La France et l'Europe se sont engagées à développer les énergies renouvelables afin qu’elles représentent 23% de la production totale en 2020.
La montagne entend être bonne élève du Grenelle de l'environnement en renforçant les fortes potentialités de son territoire aussi bien concernant le développement de l'hydroélectricité que du bois-énergie ou du photovoltaïque.

Les territoires de montagne apportent une contribution majeure à la production hydroélectrique.
Pilier de l'économie montagnarde, la production hydraulique doit assurer l’équilibre entre intérêts énergétiques, économiques et environnementaux. C’est pourquoi, l’ANEM a signé en 2010 la Convention d’engagements pour le développement d’une hydroélectricité durable en cohérence avec la restauration des milieux aquatiques et défendu à parts égales le développement de l'énergie renouvelable et la préservation de la biodiversité.

L’Association suit attentivement les procédures concernant le classement des cours d’eau tout comme la procédure de renouvellement des concessions hydrauliques en cours afin de faire valoir un juste retour pour les territoires, au nom de la solidarité de l’aval vers l’amont.

L’ANEM milite pour que les territoires de montagne qui bénéficient, pour beaucoup, d’un gisement inexploité de forêt, soient au centre de la stratégie nationale de développement du bois-énergie. En tout état de cause, la hausse de la production de bois-énergie doit se faire grâce à l'exploitation de nouvelles zones, et non pas par l'intensification de l'exploitation des zones actuelles.

> Documents à consulter
Le Grenelle de l'environnement
FLUX RSS
Partager :
Crédits et mentions légales